logo naturemaniaicone accueilicone naturoicone ecoloicone osteoicone programmesicone librairie
bandeau bienvenue naturemania
 
 
Retrouvez tous les articles naturopathie, aromathérapie et phytothérapie ICI



Merveilleuses huiles essentielles - Aromathérapie



Définitions :

La naturopathie est une discipline de santé englobant l'ensemble des méthodes naturelles d'hygiène et de soins à visée préventive et éducative. Elles comprend l'utilisation des facteurs naturels de santé ( eau, air, soleil, alimentation) et diverses méthodes de soins naturels dont l'utilisation rationnelle et individualisée des plantes et de leurs extraits, huiles essentielles, vitamines, minéraux, compléments alimentaires... La naturopathie individualise les terrains biologiques par un bilan iridologique et morphologique sur les bases des tempéraments hippocratiques.

La phytothérapie repose sur l'utilisation des plantes et de leurs extraits à des fins préventives ou curatives. La phytothérapie médicale utilise les plantes exclusivement médicinales sur prescription d'un médecin spécialiste. La phytothérapie du bien-être utilise les plantes alimentaires, aromatiques ou condimentaires, les plantes adaptogènes (qui permettent de s'adapter au stress) et anti-oxydantes, les plantes riches en diverses substances nutritives et de drainage.

L'aromathérapie consiste à utiliser les extraits volatiles des plantes dites "aromatiques" obtenus par distillation à la vapeur d'eau ou par expression (zestes d'agrumes) : les végétaux constituent les premiers maillons de la vie terrestre. Grâce à la présence de chlorophylle, ils sont capables de synthétiser à partir de l'énergie solaire, des sucres et des matières organiques leur permettant ainsi de croître et de se multiplier. Ils servent de nourriture de base à la chaîne alimentaire : micro-organismes, animaux et, enfin (en bout de chaîne), êtres humains. Sans le végétal, aucune vie animale ne pourrait exister ; c'est dire l'importance capitale de la protection des forêts et de la flore maritime ! Le monde des plantes m'a toujours captivé, héritant sans doute en cela de mon grand-père Georges qui, dans son Morvan natal, récoltait les herbes et écorces sauvages pour approvisionner la pharmacie du village. Mais cet intérêt devait s'accroître encore lorsque je découvris dès le début de mon activité de praticien, les étonnants pouvoirs des plantes aromatiques et la magie de leur parfum. Véritables condensés d'énergie solaire, ces molécules odoriférantes se présentent sous la forme d'une substance liquide, huileuse et volatile appelée l'huile essentielle (H.E.).

Un concentré d'énergie vitale :

Concentrant l'énergie solaire, les plantes fabriquent à partir des sucres les centaines de molécules aromatiques que l'on retrouve dans les H.E. Ces molécules peuvent être classées en catégories : phénols, alcools, aldéhydes, etc. Les chercheurs parviennent à en identifier une grande partie grâce à des examens de laboratoire (chromatographie et spectrographie).

De multiples propriétés :

Les propriétés des H.E. dépendent de leurs composants biochimiques. La complexité de chaque H.E. naturelle et pure (qui peut contenir de 10 à 250 composants !) explique la polyvalence d'action de la plupart d'entre elles. Néanmoins, un grand nombre de composants reste inconnu. Or, ce sont souvent ces molécules non identifiées, contenues à doses infinitésimales, qui font la différence entre les vraies huiles essentielles (les seules acceptables pour la santé humaine car contenant le totum de la partie aromatique de la plante) et les essences (produits extraits d'H.E. dénaturées ou reconstituées). Les plantes à huiles essentielles, et a fortiori les H.E. pures, ne doivent pas être utilisées à hautes doses ni sur une période trop longue par voie orale. La voie externe, grâce au filtre constitué par la peau, ne présente pratiquement aucun inconvénient si on sait choisir les H.E. énergétisantes douces pour la peau (citons le bois de rose, copaïba (composant principal du baume Tiryo), l'eucalyptus, le palmarosa, la lavande, la lavandin super, l'oranger este, petitgrain), la mandarine...). Pour en savoir plus, lire "Les huiles essentielles pour votre santé"Ed. Dangles.

les produits numériques indispensables :
e-book huiles essentielles anti-stress
e-book Herbarium aromaticum
MEMENTO D'AROMATHERAPIE FAMILIALE

Vous trouverez dans cette liste les principales H.E. dont l'usage est conseillé sous diverses formes pour la cuisine, la parfumerie, la cosmétique, l'hygiène ou les soins courants . Les H.E. marquées d'une * ne doivent être utilisées que sur les conseils d'un praticien aromathérapeute.

Définitions:

Huile essentielle :
composé naturel huileux odoriférant et volatile extrait par distillation à la vapeur d'eau de diverses parties des plantes. Exemple: rhizome (gingembre), bois (bois de rose), feuilles (petitgrain), parties aériennes (menthe), sommités fleuries (camomille), fleurs (ylang-ylang), semences (anis), etc...

Essence naturelle :
composé aromatique extrait par expression du zeste de certains fruits (citron, mandarine, orange...).

Oléorésine :
baume extrait par perforation ou incision du tronc de certains arbres( ex.: pin, copaïba, baume de Tolu, etc...).

Pour un bon usage des huiles essentielles

Les huiles essentielles sont de remarquables alliés de votre santé. Leur usage doit néanmoins le respect de certains principes de base.

1- jamais d'huile essentielle dans les yeux ni dans les oreilles). En cas de projection involontaire dans les yeux nettoyer plusieurs fois avec un coton imbibé d 'huile de cuisine.
2 - respecter les doses conseillées. Plus que pour tout autre produit naturel, la notion de dose revêt, pour ce qui concerne les aromates et les H.E., une importance capitale. Voie interne: pas plus d'une goutte d'H.E. par tranche de 10 kg corporel. Soit 7 gouttes pour un adulte de 70 kg. Voie externe: en onctions 5 à 20 gouttes en onctions diluées à 10 ou 20 % dans de l'huile de noisettes. Pas de massage d'huiles essentielles pures de cannelle, girofle, origan, sarriette, thym. Bains: 20 à 30 gouttes par bain diluées dans du Dispersarom non moussant.
3 - s'abstenir de tout auto-traitement pour des affections sérieuses.
4 - pas d'utilisation sans les conseils de votre praticien et si vous êtes allergique.
5 - bien choisir le moyen d'absorption en fonction des besoins - la voie externe est toujours préférable en massage ou aérosols; la voie interne à faible dose pour les huiles essentielles piquantes telles que le thym, la sarriette et l'origan TOUJOURS DILUEES dans du dispersarôm.
6 - respecter une bonne hygiène de vie: alimentation saine, bon rythme travail-repos, exercices physiques modérés réguliers, relaxation.
7 - ne pas interrompre un traitement en cours sans avis médical.
8 - connaître les plantes à manier avec précaution: cannelle, girofle,origan, sarriette, thym... Les plantes à huiles essentielles et a fortiori les huiles essentielles pures ne doivent pas être utilisées à haute dose par voie orale sur une période trop longue. La voie externe, grâce au filtre constitué par la peau ne présente aucun inconvénient si on sait choisir des huiles essentielles énergétisantes douces pour la peau : citons le bois de rose, l'eucalyptus, le géranium, radiata, le palmarosa, la lavande (vraie et aspic), la mandarine, l'orange parmi tant d'autres.
9 - attention l'été aux H.E. photo-sensibilisantes. Certaines molécules contenues dans les huiles essentielles augmentent la sensibilisation de la peau à la lumière solaire, entraînant un brunissement plus rapide. Ces molécules sont appelées furocoumarines et se trouvent dans l'H.E. de bergamote, citron, La bergamote par exemple est utilisée dans certains produits bronzants à cet effet. Cette propriété est employée pour traiter certaines maladies de peau.
10 - n'utiliser de plantes aromatiques contenant des cétones que sur prescription de votre praticien (thuya, hysope, armoise, sauge officinale).



Top ten : liste des huiles essentielles indispensables


basilic Basilic commun (ocimum basilicum) :
Propriétés et indications : anti-spasmodique, stimulant digestif, anti-viral. Conseillé dans les gastrites, l'aérophagie, la lenteur digestive, l'hépatite virale et les maladies infectieuses tropicales, le mal des transports. Utilisation de l'H.E. : voie interne:1 à 2 gouttes avant ou après les principaux repas, voie externe - en application sur le plexus solaire dans les spasmes digestifs (spasmes de l'estomac de la vésicule biliaire et du sphincter d'Oddi), l'aérophagie, les irritations cutanées. Plante fraîche : feuilles à utiliser comme condiment dans les soupes, les salades et les viandes.
  Bigaradier ( voir petitgrain bigarade):
indications: antispasmodique et calmant nerveux.
Bois de rose (aniba rosaeodora) :
Lauracées. 0rigine : Brésil sauvage (Amazonie), Guyane. Propriétés et indications : tonique, antiseptique, astringent, cicatrisant. Elle est à conseiller dans les angines, les problèmes de peau, la fatigue générale et sexuelle. Conseils d'utilisation: 2 gouttes pures ou diluées 2 à 6 fois par jour. En cas d'angine: 6 à 12 gouttes par jour pendant 4 à 6 jours avec une huile essentielle puissante de type thym noir, ajowan, origan compact ou sarriette des montagnes.
Bouleau jaune (betula alleghanensis) :

même action que Gaultheria fragrans. Propriétés et indications: antirhumatismale, antidouleur, dépurative, diurétique, elle est particulièrement indiquée dans les affections urinaires, arthritiques, la goutte, les rétentions d'eau, et la pléthore qui s'accompagne d'un excès de cholestérol, d'urée et de sucre sanguins. Cicatrisante, elle peut être utilisé dans les ulcères. A utiliser diluée à 10 %, en application externe dans les douleurs rhumatismales.
Cabreuva (myrocarpus frondosus et fastigiatus) :

Propriétés et indications : énergétisante, tonique général et sexuel masculin, antiinfectieuse. Utilisation : En application externe par massage pure ou en mélanges.
Copaïba (Copaifera officinalis) :

Oléo-résine. Propriétés et indications: Les Indiens d'Amazonie l'utilisent depuis des temps immémoriaux en application externe pour ses propriétés anti-inflammatoires, cicatrisantes et antidouleur. Elle est conseillée dans les suites de choc, les douleurs articulaires arthritiques inflammatoires, les entorses bénignes, les hématomes. Elle apporte de l'énergie et est conseillée chez les sujets fatigués ou peu toniques. Utilisation: en massage doux avant ou après un effort sportif, le long de la colonne vertébrale en massage tonifiant, de préférence en association synergique. Spécialité: baume Tiryo : sportifs, rhumatisants, anti-choc, tonifiant.
Cyprès toujours vert (cupressus sempervirens) :

Propriétés et indications: antiseptique, astringent, anti-tussif, tonique de la circulation veineuse, protecteur des vaisseaux capillaires. A utiliser dans les congestions veineuses varices, varicosités, hémorroïdes, dans les toux opiniâtres, l'énurésie. Utilisation: huile essentielle en onction sur les trajets veineux (voir complexe de massage synergique pour la circulation), sur la région du sacrum (énurésie).
Estragon (artemisia dracunculus ) :

. Propriétés et indications : doit sa renommée à son efficacité pour chasser les gaz et les fermentations. Antispasmodiques conseillée dans l'aérophagie, les digestions lentes, les gastrites, et tous les troubles neuro-végétatifs en rapport avec le plexus solaire, le mal des transports. Elle possède de plus une activité anti-infectieuse bactérienne et virale qui explique son efficacité dans les fermentations putrides digestives, véritables états de toxi-infection chronique. Utilisation: - voie interne 1 à 3 gouttes après les repas - voie externe 5 à 10 gouttes en onction sur le plexus solaire, avant ou après les repas.
  Eucalyptus citronné (eucalyptus citriodora ) :

Feuilles. Propriétés et indications: C'est avant tout une huile essentielle anti-inflammatoire et anti-infectieuse, antispasmodique et antidiabètique. Elle sera utilisée dans les arthrites inflammatoires, le zona. Utilisation: en onctions et massages le long de la colonne vertébrale dans les douleurs arthrosiques et arthritiques, seule ou en mélange synergétique avec du Baume de Copaïba, de la gaulthérie ou du bouleau jaune, et de l'hélichryse italienne.
  Eucalyptus globuleux (eucalyptus globulus) :

Feuilles. Propriétés et indications: facilite la dissolution et l'élimination des glaires bronchiques, anti-infectieux vis-à-vis des bactéries et virus. Utilisation: voie externe: en onction sur le thorax. Voie interne: en inhalation, gargarismes ou aérosols. Le mélanger de préférence avec de l'H.E. d'eucalyptus radiata, niaouli, ravensara ou cajeput, car utilisé seul, il déssèche trop rapidement les muqueuses. Eucalyptus à feuilles radiées (eucalyptus radiata). Remarquable variété d'eucalyptus, particulièrement indiquée pour les enfants mais aussi chez l'adulte où sa souplesse d'emploi justifie l'usage fréquent de son huile essentielle en aromathérapie. Propriétés et indications: anti-infectieuse, énergétisante puissante, l'huile essentielle est particulièrement recommandée dans les affections respiratoires aigues et chroniques dans les pertes d'énergie (fatigue chronique), et dans les déficits immunitaires. Utilisation: aérosols, onction locale ou générale.A utiliser dans la technique de vitalisation.
  Genévrier commun (juniperus communis) :

Feuilles et baies. Propriétés et indications: anti-inflammatoire, anti-douleur, antiseptique urinaire, régulateur du système nerveux qu'il tonifie et énergétise, dépuratif, nettoie les reins et le système digestif. Par ses propriétés elle est indiqué dans les rhumlatismes, les affections de l'appareil urinaire, la fatigue. Utilisation: Par voie interne 2 à 3 gouttes 2 à 3 fois par jour pure ou diluée. En application externe en massage le long de la colonne vertébrale ( tonifiant) ou sur les régions douleureuses, dans les rhumatismes.
  Géranium rosat (pelargonium graveolens)

Feuilles. Propriétés et indications: anti-infectieux particulièrement indiqué dans les mycoses cutanées, sous-ungéales, vaginales et digestives (candidoses). Anti-diabétique. Anti-inflammatoire, astringent, hémostatique et anti-spasmodique, il est indiqué dans les règles douloureuses, spasmes digestifs, colites spasmodiques et même les colites hémorragiques (qui traduisent le plus souvent un profond déséquilibre du système nerveux végétatif). Stimulant la fonction hépatique et pancréatique ainsi que le système lymphatique il est utile dans les soins du corps et du visage. Utilisation: voie interne : 2 gouttes 3 fois par jour. Voie externe : mycoses : applications locales matin et soir pendant plusieurs mois.
  Gingembre (zingiber officinal)

Rhizome. Propriétés et indications: stimulant digestif, tonique général, énergétisant, aphrodisiaque et carminatif,. Antalgique en application externe. Indiqué dans la fatigue, la lenteur digestive, les ballonnements. Utilisation: Usage externe: en application sur les zones douloureuses en mélange synergique (voir index). Usage interne: 2 gouttes avant les repas.
  Hélichryse (helichrysum angustifolium ou italicum)

Sommités fleuries. Propriétés: l'huile essentielle est utilisée en phyto-aromathérapie comme anti-choc, anti-coagulante, antiinflammatoire, cicatrisante. Anti-infectieuse et antivirale ( à utiliser dans l'herpès en synergie avec niaouli par exemple). Antispasmodique,indiquée dans les troubles neuro-végétatifs, les spasmes du plexus solaire et leur conséquences: aérophagie, gastrite, colite. Utilisation: l'huile essentielle pure ou diluée (de 10 à 50%) dans une huile grasse peut être utilisée en application directe sur la peau en cas de choc avec ou sans plaie.
  Laurier noble (laurus nobilis)

Feuilles. Propriétés et indications: tonifiante et énergétisante, elle est de plus : anti-infectieuse, anti-virale, elle est à utiliser pour les infections et inflammations de la bouche, les infections cutanées, pulmonaires et certaines maladies génito-urinaires. Anti-inflammatoire elle permet accélère le processus de guérison post infectieux et la cicatrisation au niveaux bouche, gorge, peau. Utilisation: voie interne une à deux gouttes (sur un excipient ou pure) 4 à 6 fois par jour. Voie externe : en application ou massage local. A essayer en massage pour les rhumatismes "froids" de type arthrose, les contusions et entorses.
  Lavande aspic (lavandula aspica) :

Sommités fleuries. Propriétés et indications : anti-infectieuse, indiquée dans les infections microbiennes (angines, bronchites et rhino-pharyngites, cystites, vaginites, dermites). Anti-inflammatoire, elle est à conseiller dans l'acné. Son action dissolvante sur les mucosités associée aux actions anti-infectieuse et anti-inflammatoire explique sa remarquable efficacité dans les rhino-pharingites de l'enfant et dans les sinusites (associée à eucalyptus radiata). Utilisation: très bien tolérée par la peau, on peut pratiquer des onctions au niveau de toute partie du corps mais surtout sur le thorax, la gorge, au moindre soupçon d'infection chez l'enfant comme chez l'adulte. Les inhalations ou nébulisations sont particulièrement recommandées pour les sinusites et rhino-pharyngites.
  Lavande vraie (lavandula vera) :

Sommités fleuries. Propriétés et indications : anti-infectieuse et anti-inflammatoire, antispasmodique. Utilisations: dans les problèmes de peau, les eczémas secs elle peut s'employer sans problème, diluée dans une huile végétale vierge. Dans les infections et inflammations urinaires on l'utilisera pure dans du miel, sur un petit sucre ou incluse dans une gélule de charbon végétal (dose maximum 6 à 12 gouttes par jour avant les repas). Anti-mycosique, son action est remarquable dans les mycoses cutanées: pitiryasis versicolor et dans les candidoses ungéales et les pieds d'athlètes.
  Mandarinier (citrus reticulata c.deliciosa) :

Ecorce ou zeste. Propriétés: antispasmodique, anti-stress, favorise le sommeil. Utilisation: 2 à 4 gttes le soir dans une tisane de fleur d'oranger ou de tilleul.
  Marjolaine à coquilles (origanum majorana) :

Sommités fleuries. Propriétés et indications: anti-infectieuse bactéricide, antispasmodique par équilibration du système parasympathique, énergétisante.
  Menthe poivrée (mentha piperita) :

Feuilles. Propriétés et indications: anti-infectieux et anti-inflammatoire notamment du système digestif conseillé dans les hépatites virales, les colites, stimule la digestion. Analgésique: en application locale dans le zona, mélangé à du ravensara aromatique.Très utile dans les maux de tête, céphalées et migraines d'origine congestive. Améliore la circulation locale au niveau des yeux. A intégrer dans des mélanges synergiques pour inhalation dans les sinusites
  Myrte commun (myrtus communis)

Feuilles. Principaux constituants: des tanins, des substances antibiotiques diverses (myrtucommunolones) et une huile essentielle riche en myrténol, pinène, cinéol. Propriétés et indications: antiseptique des voies respiratoires, anti-inflammatoire, tonifiante énergétisante. Très bon antiseptique atmosphèrique. Utilisations: en massages cette H.E. est remarquablement bien tolérée par la peau. En inhalations, aérosols.
  Niaouli (melaleuca quinquinervia viridiflora)

Feuille. Propriétés et indications: antiseptique général, bactéricide (staphylocoques, colibacilles), antiviral (grippe, hépatite, herpès, zona), antimycosique puissant énergétisant, particulièrement indiqué pour les affections respiratoires. Décongestionnant de la circulation veineuse, indiquée dans les varices, jambes lourdes, hémorroïdes, en association avec cyprès. Utilisation: surtout en inhalations et onctions cutanées. peut être employée pure sans inconvénient. Il s'agit là d'une huile essentielle de première importance à utiliser dès les premiers signes d'infection respiratoire.
  Oranger doux (citrus aurantium) :

Ecorce ou zeste pour l'huile essentielle. Propriétés et indicatons: calmante et rééquilibrante du système sympathique, légèrement hypnotique (voir mandarine), digestive, détoxicante, très agréable en massage pour les douleurs arthrosiques de la colonne vertébrale. Utilisations: Très bien tolérée par la peau, en massage le long de la colonne vertébrale.
  Palmarosa (cymbopogon martinii) :

Parties aériennes. Propriétés et indications: Antidouleur, il est recommandé dans les mastose et douleurs du sein (et le cancer du sein). Tonique général du système neuro-hormonal, il stimule les défenses naturelles. Microbicide et antifongique il est à utiliser dans les soins des pieds et des cheveux. Utilisation: applications locales de l'H.E. pure.
  Pamplemousse (citrus grandis) :

Ecorce ou zeste. Propriétés et indications: apéritive et digestive, drainante du foie et des reins, désintoxicante, participe à la régulation du poids corporel. Utilisations: par voie orale, en onctions, en mélanges assainissant de l'atmosphère (avec pin sylvestre, térébenthine).
  Petitgrain bigarade :

Feuilles. Nom donné aux huiles essentielles extraites par distillation des feuilles d'oranger bigaradier. Propriétés et indications: anti-stress, calmant du système nerveux sympathique, digestif, antiseptique. Utilisation : en applications sur le plexus solaire, en massage doux le long de la colonne vertébrale.
  Pin maritime (pinus pinaster) :

Résine (térébenthine de Bordeaux). Propriétés et indications : antiseptique pulmonaire et des voies urinaires, fluidifie et facilite l'évacuation des sécrétions bronchiques, favorise la dissolution des calculs rénaux. Par voie externe: antiseptique et bactéricide, révulsive, antirhumatismale et antidouleur. Utilisation: en inhalations, onctions sur le thorax et les articulations arthrosiques. En bains aromatiques, provoque une rubéfaction intense (vasodilatation) qui décuple le débit circulatoire capillaire et l'élimination des toxines.
  Pin sylvestre (pinus sylvestris) :

Bourgeons et les feuilles. Propriétés et indications: huile essentielle: balsamique, antiseptique et fluidifiante des sécrétions bronchiques, utilisée principalement dans affections respiratoires. Tonique-stimulante lle stimule le système sympathique et les glandes surrénales. Dépurative, antirhumatismale, antilithiasique. Utilisation: en aérosols, onctions thoraciques.
  Ravensare (ravensara aromatica) :

Lauracées. Originaire de Madagascar. Partie utilisée: feuilles. Principaux constituants: huile essentielle contenant un mélange équilibré de alpha-terpinéol,, de terpènes, sesquiterpènes et 1.8 cinéol. Propriétés et indications: remarquablement tolérée, sans toxicité, l'H.E essentielle possède des propriétés anti-infectieuses (anti-bactérienne et anti-virale, et anti-mycosique). Elle est particulièrement indiquée dans la grippe, les hépatites virales, les infections de l'arbre respiratoire et de la peau Relaxante, elle peut s'utiliser en massage de la colonne vertébrale. Usage: A utiliser en mélange avec des H.E. à phénols dans les infections de la gorge (angine) et à du niaouli ou de l'eucalyptus radiata ou polybractea pour les inhalations et aérosols.
  Romarin (rosmarinus officinalis) :

Sommités fleuries. Propriétés et indications: antiseptique, antispasmodique, antirhumatismal, cicatrisant, détoxicant, diurétique, tonique cardiaque et stimulant général, draineur spécifique hépatique et biliaire. Augmente la sécrétion de bile et facilite son écoulement. Particulièrement indiqué dans l'hépatisme, l'insuffisance biliaire, les dyskinésies biliaires, les digestions lentes. Utilisation: par voie orale 1 goutte 3 à 4 fois par jour. En onctions sur la zone hépatique, en aérosols.
  Térébenthine (voir Pin maritime)
  Thym vulgaire (thymus vulgaris) :

Tige fleurie. Propriétés et indications: digestive, stimulant les sécrétions biliaires, elle est largement utilisée en cuisine pour aromatiser viandes et poissons. L'huile essentielle possède un puissant pouvoir antiseptique et antispasmodique. Elle calme la toux, chasse les vers intestinaux. Utilisation: plante fraîche ou sèche en tisane : une cuill. à café pour une tasse. 3 à 4 tasses par jour. Ne pas utiliser les huiles essentielles pures pour éviter les irritations de l'estomac: les diluer préalablement dans un dispersant naturel. Variétés : les thyms doux (ou thyms jaunes) à linalol, géraniol, terpinéol n'ont pas les effets corrosifs des précédents et peuvent être employés sans inconvénient pour la peau et les muqueuses. Ces thyms seront préférés pour traiter les enfants, les peaux et muqueuses fragiles.
  Ylang-Ylang (cananga odorata) :

Fleurs. Propriétés et indications: régulateur du système cardiaque : hypotenseur, calmant du système sympathique. Utilisation: 2 gttes 3 à 4 fois par jour diluées en massage du plexus solaire.

Le parfum, quintessence du végétal


Etymologiquement le terme parfum provient de perfumar exhaler une odeur du latin fumus (fumée). La plus ancienne trace de l'utilisation des parfums a été retrouvée en Egypte où, 4000 ans avant J.-C. le produit parfumé était placé dans des vases à parfum (à voir dans certains Musées du parfum).

A l'époque antique les produits parfumés servaient aussi bien pour le plaisir de la séduction que pour les pratiques religieuses. Le charme de Cléopâtre tenait-il à elle -même ou au savoir-faire de ses maîtres parfumeurs ? La puissance des résines de la myrrhe ou de l'oliban de la péninsule arabique, les fragrances orientales envoûtantes de la cinnamome (cassia ou cannelle), du nard de l'Himalaya à odeur de valériane ou des plantes d 'Egypte comme le térébinthe, le roseau odorant, la menthe sauvage, le thym, le ciste ladanifère ou le galbanum (extrait d'une ombellifère la Ferula galbaniflua) ou encore l'aliboufier (liquidambar ou storax). Tous ces noms enchanteurs suscitent à leur seule évocation des pulsions cérébrales qui varient pour chacun de nous en fonction de notre éducation olfactive, en un mot de notre mémoire olfactive. Il en est de même des flaveurs qui associent le goût à l'odorat et qui font la différence entre un grand chef de cuisine et les plats industrialisés qui utilisent des produits artificiels pour attirer l'attention de l'acheteur ignorant.

Le parfum s'adresse à la partie la plus intime de notre cerveau : le cerveau émotionnel (ou limbique) qui gère l'aspect émotionnel et sexuel de notre vie. Le bon choix d'un parfum est donc loin d'être anodin puisqu'il agit sur nos fonctions les plus secrètes et qu'il constitue pour les autres un message odorant. Les parfums furent pendant des millénaires constitués uniquement de substances naturelles végétales (baumes, résines, macérations huileuses) et animales (musc). Aujourd'hui, les produits de synthèse ont apporté une nouvelle palette d'odeurs, permis de démocratiser les parfums en créant de l'iris, de la rose, du jasmin, et des arômes de fruits de synthèse. Mais certaines d'entre vous préfèrent le naturel, le produit authentique et recherchent des parfums garantis 100% naturels. Est-ce possible ? Et à quel prix ? Cette rubrique associée à la rubrique aromathérapie va vous permettre d'entrer dans le monde des arômes naturels du bien-être et d'ajouter à votre vie cette dimension olfactive, source de joies intenses à la découverte de chaque nouvelle fragrance.




Accueil
Naturothérapie
Aromathérapie
Phytothérapie
Ecologie
Développement
durable
Ostéopathie
Mal de dos
Programmes
anti-stress
anti-âge
Librairie
numérique