logo naturemaniaicone accueilicone naturoicone ecoloicone osteoicone programmesicone librairie
bandeau bienvenue naturemania
 
 
Retour à la liste
des conseils santé...




Spécial Mal de dos : décompressez vos vertèbres ! FAQ

Arthrose vertébrale, disques usés et pincés, hernie discale, sciatique et autres névralgies, simple fatigue vertébrale, stress avec douleurs vertébrales


D'après les ouvrages de Guy ROULIER parus aux Editions DANGLES : "Le livre du dos", référence pour la prévention active et les soins naturels des affections de la colonne vertébrale selon la méthode en 12 temps, "La méthode naturelle anti-âge" et "La méthode naturelle anti-stress" Axe Vital. Diffusé par les Ed. Dangles.

Complémentairement aux autres conseils déjà donnés dans nos précédents articles à la rubrique "Ostéopathie, mal de dos", nous vous donnons aujourd'hui un conseil-santé susceptible d'améliorer durablement le confort et la santé de votre colonne vertébrale.

Pourquoi la décompression vertébrale est-elle indispensable ? vertebre

Notre position bipède nous soumet à des contraintes de pression considérables exercées sur nos vertèbres (disque, articulations postérieures), aggravées par les positions de travail que nous adoptons. Lutter contre les effets nocifs de cette pression verticale est donc primordial.

Qu'est-ce que la décompression exactement ?

Le terme décompression possède plusieurs sens complémentaires. La décompression physique consiste à libérer les contraintes, les tensions qui s'exercent sur certaines parties du corps, muscles, articulations, organes, plexus. La décompression psychique permet de relâcher la pression nerveuse due au stress (Lire à ce sujet "La méthode naturelle anti-stress"). Quelle que soit votre activité professionnelle, votre colonne vertébrale est soumise, dès le lever, aux forces de la gravitation, auxquelles s'ajoutent les contraintes des positions de travail, les efforts, les faux-mouvements, etc. La pesanteur "encaissée " tout au long de la journée par vos disques vertébraux, véritables amortisseurs visco-élastiques situés entre chaque vertèbre, entraîne leur tassement progressif pouvant s'observer objectivement par une perte de 2 cm de hauteur entre le matin et le soir !!! Fort heureusement le repos nocturne permet de retrouver chaque jour notre taille initiale. A ceci près que, l'âge venant, la déshydratation discale provoque une perte progressive de la taille accompagnée d'une accentuation des courbures vertébrales. Rien d'étonnant que les douleurs par tassement apparaissent au cours de la journée et en fonction des efforts et positions de travail ! Quel que soit l'âge de vos vertèbres, pratiquer la décompression vertébrale ne peut qu'être bénéfique pour votre santé.

Qui doit pratiquer la décompression vertébrale ?

Tout le monde de 7 ans à 120 ans !

Les enfants pour prévenir les déformations vertébrales de l'adolescence, lutter contre les mauvaises attitudes dues à un matériel scolaire mal adapté.
Les étudiants pour détendre leurs muscles, se déstresser, faire une pause stretching de loin préférable à la pause café.
Les adultes :
- Si vous travaillez dans un bureau et a fortiori sur ordinateur.
- Pour limiter la ptôse des organes,
- Pour améliorer la circulation de retour (veineuse et lymphatique),
- Si votre travail nécessite une manutention, des mauvaises postures, ou une même position pendant des heures.
- Si vous passez beaucoup de temps en voiture ou dans les transports en commun.
Les seniors :
- Pour éviter le tassement vertébral,
- Pour limiter la ptôse des organes,
- Pour améliorer la circulation de retour (veineuse et lymphatique),
- Pour réduire la période de dépendance, due à l'impotence fonctionnelle.

exercices Quels exercices choisir ?

Pour appliquer le 7e temps de la méthode de régénérescence vertébrale du LIVRE DU DOS (qui concerne la décompression des disques), vous disposez de plusieurs méthodes différentes et complémentaires : suspensions, postures anti-gravité sur table d'inversion qui restent les seuls moyens pertinents pour tenter de régénérer disques et articulations et d'en ralentir le vieillissement en freinant la déshydratation et donc le tassement. Plus intenses que l'auto-étirement, ces techniques sont réservées aux personnes valides, aux enfants et aux sportifs. Dans les autres cas elles ne peuvent être effectuées que sous surveillance d'un praticien. Aujourd'hui je vous invite à mettre en pratique l'exercice universel d'auto-décompression assis qui a le double avantage de pouvoir être exécuté par tout le monde et surtout n'importe où.

Un exercice indispensable intégré au quotidien : la suspension-décompression assise.

Cet exercice est aussi décrit dans l'article gymnastique du dos

Il peut, à lui seul, être suffisant pour détendre l'ensemble des muscles contractés, soulager les contraintes accumulées tout le long de votre colonne vertébrale. Inutile de le faire longtemps mais je vous conseille de le faire souvent. Il est toujours bénéfique, sauf problème mécanique important du bras ou de l'épaule (séquelles de fractures, prothèse...).

Position de départ :
Calez-vous bien au fond de votre siège, la colonne lombaire légèrement creusée, les poings fermés posés sur l'assise de votre siège de chaque côté des hanches, ou encore les mains appuyées sur les accoudoirs d'un fauteuil. Commencez par pousser le sommet de votre tête vers le ciel et en regardant droit devant vous. Puis vous essayez de vous grandir en prenant appui sur vos poings ou vos mains, coudes bien tendus et en abaissant les épaules. Ne levez pas le menton.

Effets bénéfiques :
Vous sentez votre colonne s'allonger et s'alléger, vos muscles vertébraux s'étirer, les muscles du cou (élévateurs des épaules) se détendre naturellement, votre ventre rentrer sans effort, vos disques se décompresser, les douleurs et tensions s'atténuer. Maintenez la position de décompression-suspension pendant quelques secondes, redescendre doucement. Répétez le mouvement entre 3 et 10 fois.
A pratiquer de 3 à 10 fois et plus chaque jour.
Nota : cet exercice ne doit provoquer ni douleur, ni gêne.

Est-ce suffisant ?

Bien entendu, cet exercice ne vous dispense pas de faire pratiquer un bilan vertébral et des soins appropriés, selon votre cas.

Prochains articles :
1- Comment distinguer ostéopathie et manipulation : information et désinformation,
2- Le stretching vertébral : la méthode Axe Vital
3- Ménagez votre colonne : pensez aux bagages à roulettes,
4- Les bains aromatiques et le mal de dos : indications et précautions...

VIE PRATIQUE

Vous voulez faire effectuer un bilan ostéopathique et postural ? Vous cherchez un ostéopathe qualifié (ayant effectué des études complètes (bac + 5000 h ou kiné ou médecin +1500 h d'enseignement ostéopathique) et respectant la Charte de Qualité des soins ostéopathiques ? ).

Formulez votre demande à Chambre Nationale des Ostéopathes. La Chambre Nationale des Ostéopathes a passé des accords de partenariat avec les meilleures assurances et mutuelles santé nationales et régionales. Les soins peuvent être pris en charge de 20% à 100% selon les organismes et pour un nombre limité de séances (3 à 7 par an).

A savoir : en cas d'accident de la circulation, ces soins doivent être pris en charge par l'assurance adverse. En cas de difficultés, consulter un avocat ou une association de défense juridique. Renseignez-vous auprès de votre assurance ou mutuelle.

Pour contacter la Chambre Nationale des Ostéopathes :
Courriel cnosteo@cnosteo.com (questions, adresses...).
Site www.cnosteo.com


Accueil
Naturothérapie
Aromathérapie
Phytothérapie
Ecologie
Développement
durable
Ostéopathie
Mal de dos
Programmes
anti-stress
anti-âge
Librairie
numérique